« Libé » et la photographie, une histoire qui dure

« Libé » et la photographie, une histoire qui dure

10 juillet 2022 0 Par

Rencontres photographiques à Arlesdossier

A l’occasion des Rencontres d’Arles, le journal rend à nouveau hommage au travail essentiel des photographes de presse.

Envoyer un journaliste, un photographe, dans une zone de guerre est toujours une décision délicate à prendre. La mort de Frédéric Leclerc-Imhoff, reporter d’images à BFMTV en Ukraine, a récemment fait souffrir toute une profession. Libération a choisi, dès le début de l’invasion, d’envoyer des photographes pour documenter cette guerre ouverte. Adrienne Surprenant, Chloé Sharrock ou encore William Keo et Rafael Yaghobzadeh ont récupéré des témoignages percutants et des images émouvantes. Dans le Libé des photographes qui paraît ce samedi 9 juillet, c’est Etienne de Malglaive qui côtoie Luc Mathieu, grand reporter du journal. Il a choisi de nous montrer cette guerre en noir sur blanc. Des images prises ces dernières semaines et jours dans le Donbass, où la bagarre s’intensifie.

Au-delà de ces conditions extrêmes et exceptionnelles, la photographie a toujours eu une place à part, ou plutôt une place à part entière dans Libération ; et ce depuis quasiment la création du journal. Ce hors-série donne une place encore plus grande à nos pages, renouvelant avec force notre lien à ce patrimoine.

Le choix des sujets de ce numéro spécial, finalisé à partir de la grande messe des Rencontres d’Arles, privilégie la photographie d’actualité immédiate, comme l’incendie qui dévaste le Gard, mais aussi des œuvres de longue durée, comme celle de Yohanne Lamoulère, réalisé dans le cadre de la grande commission photographique du Ministère de la Culture, qui a sélectionné les projets de 200 photographes. Collaboratrice régulière de Libé, elle a choisi de remonter sur le Rhône à bord d’un bateau construit pour l’occasion et de rencontrer les habitants du quartier, familiers du fleuve et de ses enjeux.

Frédéric Stucin, lui aussi habitué du journal, a suivi pendant plus d’un an les patients et soignants du centre psychiatrique de l’hôpital de Niort, qui ont ainsi eu l’occasion de récupérer au maximum leur propre image. Dangereuse en temps de guerre, la photographie peut aussi aider à guérir.

Quel est l’âge de Laurent Joffrin ?

Quel est l'âge de Laurent Joffrin ?

Qui est le rédacteur en chef de Libération ? Lire aussi : De la plongée libre à la photographie.

Photographie en solidarité avec l'Ukraine
Ceci pourrez vous intéresser :
Suite à la démission de Nicolas Demorand du Parti de la Libération,…

Qui est le directeur du journal Le Monde ?

Qui est le directeur du journal Le Monde ?

Jérôme Fenoglio, né le 2 juin 1966 à Toulon, est un journaliste français, directeur du journal Le Monde depuis le 30 juin 2015. Lire aussi : Saint-Germain-du-Bois. Sarah Bihler ouvre son studio de photographie. Il a rejoint ce journal en 1991 et y a occupé de nombreuses fonctions, notamment dans sa version numérique.

Qui sont les journalistes dans le monde ? Journalistes actuels du monde entier

  • Grégori Allix.
  • Raphaëlle Bacque
  • Rémi Barroux.
  • Maryline Baumard.
  • Florence Beaugé
  • Hélène Bekmezian.
  • Paul Benkimoun.
  • Philippe Bernard.

Qui a été le premier journaliste dans Le Monde ?

Les premiers rapporteurs sont Francis Doublier, Alexandre Promio, Félix Mesguich et Marius Chapuis. Voir l’article : Méta-photographie : Thomas Ruff restitue l’histoire de la photographie au MAMC+.

Qui a racheté Le Monde ?

Le groupe est contrôlé par Le Monde libre, qui détient 72,5% du capital, il est lui-même détenu à 80% par Xavier Niel, Madison Cox et Le Nouveau Monde (Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky) et à 20% par le groupe de presse espagnol Hurry .

Qui est le directeur de publication du journal Le Monde ?

Jérôme Fenoglio, né le 2 juin 1966 à Toulon, est un journaliste français, directeur du journal Le Monde depuis le 30 juin 2015.

La photographie, un secteur qui a besoin d'aide
A voir aussi :
Pour soutenir une profession qui a souffert de la pandémie de Covid-19,…

Qui est propriétaire du journal L’Express ?

Qui est propriétaire du journal L'Express ?

Il fait partie du groupe L’Express, qui appartient à Alain Weill depuis 2019, après avoir rejoint SFR Presse de 2016 à 2019, groupe créé et détenu par le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi. L’Express est l’un des cinq magazines d’information hebdomadaires nationaux.

A qui appartient le journal Le Point ? C’est l’un des cinq hebdomadaires à dimension nationale en France. Depuis 1997, il appartient à la famille Pinault qui détient 100% du groupe Sebdo-Le Point à travers sa holding Artémis.

+ PHOTOGRAPHIE #3 - Acquisitions de collections publiques
A voir aussi :
Le tome 3 du catalogue annuel des photographies et collections photographiques entrées…

Qui est Dov Alfon ?

Qui est Dov Alfon ?

Dov Alfon est le directeur éditorial de Liberation depuis septembre 2020.

À qui appartient la version ? Libération détient désormais un fonds de dotation créé à partir d’Altice Media, un groupe détenu par le milliardaire français Patrick Drahi, principal actionnaire de BFMTV.